Pour Clarins le commerce équitable consiste, dans les pays en voie de développement, à rémunérer de manière juste les producteurs et à inclure dans le prix de ses achats d'ingrédients une somme destinée à financer des projets de développement économique ou social. C’est grâce à cette philosophie que Clarins a pu ouvrir deux salles de classe dans le collège de Bembary à Madagascar, où la marque Clarins se procure principalement du kalanchoé et de l’harungana.

 

Très concerné par l’impact de ses activités sur l’environnement, Clarins s’engage à ne pas utiliser de plantes en voie de raréfaction et à respecter les directives internationales destinées à protéger l’environnement, dont la Convention de Rio de Janeiro et celle sur le Commerce International des Espèces de Faune et de Flore Sauvages menacées d’extinction (CITES).

 

Clarins apporte également une attention particulière aux critères environnementaux et sociaux lors du choix de ses fournisseurs, qui sont soumis à une charte responsable exigeante.