CLARINS S’ENGAGE AVEC EASTMAN POUR UNE ECONOMIE RESOLUMENT CIRCULAIRE

 
Le 17 janvier 2022, Eastman a conjointement annoncé avec l’Elysée le projet d’investissement en France de la plus grande usine au monde de recyclage plastique moléculaire. Déjà client d’Eastman, Clarins rejoint ce projet grâce auquel l’économie circulaire franchit une nouvelle étape : Clarins vient de signer une lettre d’intention avec Eastman et la nouvelle usine pour renforcer la recyclabilité et le recyclage de ses packagings.
 
La société américaine Eastman, entreprise mondiale de matériaux spécialisés, va investir jusqu’à un milliard de dollars pour la construction d’une nouvelle usine de recyclage plastique sur le territoire français, avec la création de 1 800 emplois (dont 350 directs) à la clef. Le procédé par méthanolyse développé par Eastman est profondément novateur puisqu’il permettra en 2025 de recycler jusqu’à 160 000 tonnes par an de déchets plastiques jusqu’ici délicats à traiter.
 
 
Pour Clarins, un nouveau pas vers l’économie circulaire
 
Clarins est neutre en carbone depuis 2020 et s’est engagé d’ici 2025 à abaisser de 30 % ses émissions. A la même date, 100 % de ses packagings seront recyclables, et 50 % issus de matériaux recyclés.
 
L’engagement de Clarins avec Eastman permettra de franchir une nouvelle étape dans cette voie vers une économie résolument circulaire :

  • une nouvelle vie pourra être donnée à des emballages qui présentaient jusqu’ici des difficultés à être bien recyclés (par exemple des emballages PET intégrant des pompes) ;
  • l’approvisionnement de l’entreprise en matières premières recyclées etrecyclables pour ses packagings pourra être considérablement accru.

 
 
Une logique visant le 100 % made in France
 
L’implantation sur le territoire français de la nouvelle usine Eastman vient également renforcer la logique Made in France et l’approche « circuit court » privilégiées par Clarins depuis des années : des produits formulés et conçus en France, avec le plus possible de matières premières de proximité. La fourniture en matériaux recyclés et recyclables produits en France par Eastman s’inscrit pleinement dans cette perspective visant à réduire toujours davantage l’empreinte carbone de l’entreprise.
 
 « Chez Clarins, nous sommes convaincus que les entreprises doivent travailler de concert pour accélérer la transition vers l’économie circulaire. Avec cette future usine en France, Eastman franchit une étape significative pour apporter une réponse concrète au défi des déchets plastiques. Nous avons aussi toujours été à l’avant-garde sur cette question. Nous sommes donc extrêmement fiers de cette collaboration étroite avec Eastman, pour créer des produits toujours meilleurs pour la planète et les générations futures. »
Virginie Courtin-Clarins, directrice générale déléguée du groupe Clarins.