Clarins

Vous êtes ici

À la tête du groupe Clarins, Christian et Olivier Courtin-Clarins, les deux fils du fondateur, Jacques Courtin-Clarins. Les deux hommes se confient aujourd’hui sur leur vision du groupe, leurs engagements, communs et respectifs, et leurs projets pour l’avenir. Rencontre avec un duo soudé et complémentaire, qui cultive l’esprit de famille tout en avançant vers un futur toujours plus beau et performant.
 
 
« Rendre la vie plus belle », c’est la devise du groupe Clarins mais aussi votre engagement au quotidien. En pratique, ça se traduit comment ?
 
Christian Courtin-Clarins : C’est effectivement la signature de la marque Clarins, mais aujourd’hui c’est une ambition que porte l’ensemble des marques du groupe. Par exemple, à travers notre conviction qu’il faut respecter la nature pour laisser un monde meilleur, plus beau, à nos enfants.
 
Olivier Courtin-Clarins : Notre père disait : « Moi ce que je veux, c’est que tous les employés Clarins soient heureux de venir au bureau le lundi matin. ». Donc, c’est aussi rendre la vie de nos collaborateurs plus belle. Et puis bien sûr, en tant qu’acteurs de la beauté, notre objectif c’est de rendre les femmes plus belles, plus sûres d’elles…  Mon frère et moi testons tous les produits. C’est important que les dirigeants les connaissent tous.
 
 
On vous sent effectivement proches de vos collaborateurs. Comment parvient-on à faire croître une entreprise tout en conservant son caractère familial ?
 
Olivier Courtin-Clarins : Le dialogue est une composante essentielle du groupe. Nous échangeons entre nous trois, et avec nos collaborateurs. Notre porte est toujours ouverte, tout le monde peut venir nous voir. Parce que reconnaître la qualité et la performance de ceux qui contribuent à notre succès, c’est primordial. D’ailleurs nous transmettons cet état d’esprit à nos filles.
 
Christian Courtin-Clarins : Nos filles ont bien connu leur grand-père. Nous veillons effectivement à perpétuer sa philosophie. Et comme lui auparavant, nous avons l’habitude, avec Olivier, d’écouter les femmes.
 
 
C’est ce qui différencie le groupe Clarins de ses concurrents, mais pas uniquement…
 
Olivier Courtin-Clarins : Je pense que notre force, c’est de construire la performance de notre groupe dans la durée. Je suis un homme de produit ; je veux citer Double Sérum, qui en est à sa septième génération depuis son lancement en 1985, ou Angel qui a plus de 20 ans.
 
Christian Courtin-Clarins : C’est vrai, nous donnons le temps au produit. Alien et Angel sont des parfums qui ont mis longtemps à rencontrer le succès, aujourd’hui ils sont en tête des ventes. Et puis notre naissance sous la forme d’un institut, la volonté de notre père de prendre la beauté au sérieux, de respecter les collaborateurs, la nature, ces démarches ont toutes été révolutionnaires.
 
 
Quelles sont vos principales ambitions pour demain ?
 
Christian Courtin-Clarins : Nous donnons à chacune de nos marques les moyens de relever de nouveaux défis. En outre, nous allons continuer la démarche responsable entreprise depuis les années 80 : donner toujours la priorité au développement responsable dans toutes nos démarches créatives ou industrielles.
 
Olivier Courtin-Clarins : Il est important de parler plus directement à nos clientes, pour affirmer nos valeurs en tant que groupe familial et français notamment sur le web. Et puis continuer à écouter les femmes et leurs besoins, exiger le meilleur pour nos produits.