Si vous prenez un boîtier de maquillage de la marque Clarins et le soupesez, vous remarquerez peut-être qu’il se révèle bien plus léger que la plupart des boîtiers des autres marques haut de gamme. C’est parce qu’il ne renferme pas le lest que les fabricants cachent habituellement dans leurs boîtiers pour leur donner un petit supplément de poids.

Ces conditionnements ultralégers représentent parfaitement la démarche progressive de réduction de l’utilisation des matières premières, mise en œuvre par le groupe Clarins. Car l’optimisation des ressources s’impose aujourd’hui au cœur des préoccupations du groupe comme un impératif économique et environnemental. Dans ce but, un programme d’amélioration de la chaîne d’approvisionnement a été mis en place afin de limiter les productions inutiles.
 

Même démarche pour La Source Mugler, auprès de laquelle les clientes viennent ressourcer leurs flacons vides. En plus de faire réaliser une économie à ses clientes, la marque les sensibilise par la même occasion à l’écologie et au gaspillage, les rendant ainsi actrices de la protection de la planète.  Chaque année, La Source permet d’économiser la production et le transport de plus d’un million de flacons et d’étuis.