Clarins

Au Vietnam, le village de Vinh Kim, situé dans le Delta du Mékong, produit et récolte pour Clarins un fruit appelé Vu Sua, ou « lait maternel ». Ce nom, il le tient de sa pulpe qui produit un jus doux et blanc, connu pour ses propriétés raffermissantes. Les habitants du village cultivent et récoltent les fruits, le groupe Clarins les achète à un tarif équitable.

 

En 2008, le groupe a aussi participé à la construction d’une école à Vinh Kim. Une façon d’encourager le développement responsable.

 

Car qui mieux que les populations locales pour protéger la nature qui les fait vivre ? Dans cette optique, le groupe Clarins contribue à la formation de celles et ceux qui deviennent des partenaires à part entière. L’important, selon les mots de Christian Courtin-Clarins, c’est de « proposer une alternative à la charité humanitaire », en donnant aux populations les moyens de se développer.

 

Au prélèvement raisonné des ressources s’ajoute un programme pédagogique de partage des connaissances – les plantes sont ainsi réintégrées dans la pharmacopée locale – et de création d’infrastructures essentielles. En témoigne le réseau d’eau potable mis en place en 2007 dans le village de Morarano à Madagascar.  

 

Les fournisseurs ont eux aussi des devoirs, ils respectent la charte responsable mise en place par le groupe Clarins. Le système de traçabilité et d’évaluation associe ainsi les partenaires dans une relation de confiance, équitable.

 

 

Bilan annuel développement responsable 2012