• FR
  • EN
  • 简体中文

La Fondation Arthritis présente sa nouvelle ambassadrice

 

Paris, le 4 novembre 2019 à l’occasion des 30 ans d’Arthritis. La joueuse de renommée mondiale, Caroline Wozniacki, s’engage auprès de la Fondation Arthritis pour mettre en lumière les maladies encore mal connues.

 

En tout, 3,5 millions d’euros devront être levés sur les 3 prochaines années pour lancer un ambitieux projet de recherche, visant à guérir la polyarthrite rhumatoïde, maladie ostéo-articulaire dont est atteinte Caroline Wozniacki depuis 2018. Cette maladie auto-immune détruit les articulations des mains et des pieds jusqu’à les déformer et entraîner un lourd handicap de mobilité. Elle touche principalement les femmes, les jeunes adultes mais aussi les enfants.

 

Une rencontre…

D’un côté, un leader de la cosmétique qui soutient depuis 30 ans une Fondation indépendante créée par la Famille Courtin. De l’autre, une championne de tennis courageuse et déterminée. L’ambition, la passion, l’audace, la beauté et le sport comme terrain de jeu commun. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Clarins est liée au tennis ! En effet, Clarins a soutenu le premier master de tennis féminin en 1986 à Paris sous l’impulsion du fondateur de la marque, Jacques Courtin-Clarins. Une histoire qui s’inscrit ainsi dans le temps…

 

La maladie, un combat qui les réunit

En 1989, désemparé face aux souffrances de sa femme, Maria-Luisa, atteinte de polyarthrite rhumatoïde, Jacques Courtin-Clarins s’associe à Denis Bloch, lui-même touché par la maladie de son fils de 7 ans, pour fonder l’ARP (Association de Recherche sur la Polyarthrite). Accompagnés par Françoise Russo-Marie, chercheur à l’Inserm, ils vont doter l’association d’un conseil scientifique de haut niveau et financer de nombreux programmes de recherche médicale exclusivement dédiés au domaine articulaire.

Un combat contre la maladie que mène aussi Caroline Wozniacki diagnostiquée l’an dernier avec une polyarthrite rhumatoïde après des douleurs sévères aux mains, la gênant ainsi pour jouer au tennis. Depuis, malgré les crises douloureuses, cette combattante continue sa carrière de sportive de haut niveau. Elle montre ainsi que grâce à la recherche, tout devient possible...

 

Aujourd’hui, elle décide de soutenir la Fondation Arthritis : ensemble, ils unissent leurs forces pour favoriser l’émergence de nouveaux traitements sur les rhumatismes les plus graves et assurer aux malades la meilleure prise en charge possible, au quotidien.